Article paru le 29 février 2004 dans http://www.courant-d-idees.com

Né le 29 février
Pierre Kolb

Ça tombe bien. Les premières livraisons du site Courant d'Idées ont été prêtes en cette fin de février, et l'on est une année bissextile. Naître un 29 février: tout un programme! Si nous voulons fêter son anniversaire, il nous faudra tenir le coup 4 ans.

Jouer avec les coquetteries du calendrier arrive bien pour une autre raison: ce site diffuse une étude historique sur la formation du calendrier et le   compte du temps, captivante contre plongée sur nos comportements, nos tâtonnements dans l'art d'organiser la vie (lire ci-contre). Cette histoire a son lot d'énigmes et d'anecdotes, avant d'arriver à un aujourd'hui qui laisse songeur: les exigences de nos plannings ne sont-elles pas devenues la pire des tyrannies? Savoir gérer son temps, cette compétence que d'aucuns exercent comme l'excellence du pouvoir, a le rédhibitoire défaut d'étouffer l'âme, quand ce n'est pas d'user les coronaires. Lorsque le temps du travail est à ce point pressuré, la perspective de la retraite prend tout son attrait. C'est le refuge du temps qui reste. D'où a contrario une révolte légitime contre les décideurs, patrons ou politiciens, qui ont l'indécence de proposer l'allongement du temps de travail, sans chercher valablement d'autres issues à des problèmes de financement,

On aura forcément l'occasion de reparler de cette "réforme sociale". Elle est dans la ligne de tant de régressions sociales de ces dernières années. Ce phénomène du retour des inégalités constitue une des motivations de lancement de ce site. Ce phénomène de régression, et ce qu'on pourrait appeler la naturalisation des inégalités: une façon que le discours dominant a de considérer comme normales les baisses de prestations sociales, comme normal le fait que tout, dans notre société, soit tarifé.

On constate en outre, depuis la percée politique de la droite dure en octobre 2003, que cette sauvagerie inégalitaire s'expose avec cynisme à des médias de plus en plus portés à la banaliser.

Cela au point de provoquer des sursauts en tous genres: l'éruption altermondialiste en fait foi. Nous n'avons pour notre part pas d'obédience particulière, mais ce qui précède indique que le Courant d'Idées n'avance pas au hasard, ni à la merci des opportunités. C'est tout de même un courant, une mouvance au sein de laquelle chacun jouera sa musique. Les personnes qui ont accepté d'y collaborer apparaîtront au gré des prochaines mises à jour, et dans quelques semaines les présentations pourront être faites.

On peut déjà constater que notre perspective n'a rien d'exclusivement politique. Le soussigné considère la collaboration d'historiens (lire ci-après la présentation "le nez de Cléopâtre") comme une aubaine. En Suisse, les nationalistes blochériens ont fait main basse sur un passé qu'ils congèlent. Ils exploitent l'ignorance, là comme ailleurs. La seule façon d'y répliquer est de laisser les historiens parler de ce qu'ils connaissent.

Nous démarrons sur une base modeste. Ce site a pu voir le jour avec l'appui - seul apport financier - du fonds de formation continue du quotidien "La Liberté", et sa construction a pu se faire grâce aux compétences informatiques de Cyril Monkewitz. Il aura bien fallu cela pour concrétiser une vieille idée. Il aura fallu d'autres soutiens, sans lesquels même le titre du site n'aurait pas été aussi aisément trouvé, merci Verena,   des conseils stimulants, merci Justin, ou encore des adhésions sans réticence, merci Madeleine, plein de bonnes choses dans cette affaire.  

pierre.kolb@courant-d-idees.com

e="javascript"> window.print();